Emission - Au secours, mon patron est un algorithme

Un repas livré en un clic, des amis à portée d’écran, des robots au service de l’Homme : des sociétés comme Google, Facebook et Uber ont révolutionné le quotidien de chacun. Mais ce monde merveilleux de la «tech» cache une réalité beaucoup moins reluisante. Pour faire tourner leurs applications, ces géants de l’économie numérique emploient une armée de petites mains invisibles. Des travailleurs jetables, sous-payés, sans contrat de travail et sans protection sociale. Sandrine Rigaud est partie à la rencontre de ces forçats du clic, qui partout dans le monde, pour quelques cents la tâche, nourrissent les systèmes d’intelligence artificielle. Comment les rois de la «foodtech» poussent-ils leurs livreurs à bosser toujours plus vite, quitte à se mettre en danger ? Gros plan également sur les modérateurs de contenu.

1 J'aime

Dans la même veine, « Mon boss est un algorithme »

Julie est micro travailleuse et elle a entraîné Cortana, l’assistant vocal de Microsoft. Nassim lui, était livreur pour Deliveroo et son temps de travail était décidé par un algorithme. Deux histoires de micro travailleurs précaires qui posent d’importants problèmes éthiques.

À écouter ou podcaster sur le site de France culture : https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/micro-travailleurs

2 J'aimes