Fonctionnement du hackerspace

Voilà maintenant déjà plus d’un an que le hackerspace est officieusement ouvert au Shadok pour accueillir des réunions le vendredi soir et d’autres rendez-vous plus ponctuels.
Hormis la bibliothèque d’ARN initiée et maintenue par @legaume avec quelques apports extérieurs, on pas encore défini d’autres aspects de fonctionnement du hackerspace.

1. Équipements

Dans un hackerspace, à part des tables, de l’électricité et du réseau, le but est aussi de mettre à disposition des outils et autres équipements collectifs :

  • Bibliothèque : déjà lancée, y a pas mal de bouquins qui appartiennent à ARN, d’autres ont juste été offerts et d’autres ont été payés par Hackstub ou Radio Rhino. Est-ce qu’on ferait bien d’utiliser un serveur de bibliothèque ?
  • Électronique : l’idée serait d’avoir un certain nombre de postes de soudure, de composants électroniques, etc. À mettre sous clé ?
  • Postes informatiques : sachant qu’on est censés louer 2 bureaux pour 100 balles par mois, ce serait pas mal d’en profiter pour mettre des ordis à dispo. Pour le moment, on a 1 poste installé sous Debian.
  • Son et audiovisuel : pour le moment, on stocke du matos son des RMLL, jusqu’à la prochaine édition. On stocke aussi un peu de matos de Rhino, quelques bidules audiovisuels rassemblés pendant les RMLL 2018 et un clavier midi à moi. Bref, on pourrait mettre tout ça à disposition pour permettre de faire des captas, des tutos vidéos, etc.

La question dans tout ça, c’est surtout : comment est-ce qu’on coordonne ce bordel. Certains trucs mériteraient sûrement d’être mis sous clés dans une armoire, d’autres peuvent être laissés à disposition libre. Quoi qu’il en soit, un outil “centralisé” permettrait de réserver l’une ou l’autre de ces choses en évitant les conflits. Une idée de soft ? Je sais que Dolibarr fait plutôt bien le taf… d’autres expériences ?

2. Pôles

J’avais lancé l’idée de créer des pôles au sein de Hackstub pour “thématiser” les stammtisch et permettre aux spécialistes de s’y réunir clairement.

3. Permanences

Est-ce qu’on essaye de se coordonner pour publiquement communiquer sur des horaires d’ouverture ? L’idée serait du coup simplement de laisser les équipements à disposition des membres qui viendraient, de leur présenter le fonctionnement, vérifier que tout se passe bien, etc.

4. Programmation

Ce serait bien de reprendre l’organisation des Hack Ver Alli, des Hackathons et de cette idée que j’avais eue suite aux RMLL 2018 : des sortes de lightning-talks pour présenter son usage de logiciels libres pour un cas concret (gestion de passwords, sites statiques, etc.).
L’idée serait là-encore de “thématiser” la programmation de Hackstub pour faire en sorte que chacun.e y trouve son compte.

Alors, vous en pensez quoi ?

1 J'aime

COIN le soft pour gérer les FAI associatif a un module assez chouette pour gérer l’emprunt de matériel (les adhérent peuvent notamment déclarer qu’ielles l’ont transmit à un⋅e autre adhérent⋅e).

Pôles

+1 ça permettrait aussi de savoir qui aspire à faire tel ou tel chose. Quelques idées de pôles “Hactivisme”, “Art et Hack”, “Bidouille technique”, “Lobbying”… Ceci étant, il me semble qu’au stade où on en est, il faut surtout mettre en œuvre les idées que l’on entend parfois (comme l’idée de la mutualisation de poste à souder), ensuite on pourra structurer tout ça. (ce n’est que mon humble avis, et surtout je ne veux freiner aucune initiatives, les routes sont longues, mais les voies sont libres…)

Perso je compte probablement faire quelques trucs dans le domaine artistique bientôt, ça me démange de plus en plus.

Le pôle EducPop d’ARN pourrait être considéré comme un pôle commun entre Hackstub et ARN.

Permanences

Si il faut tenir une permanence, je serais éventuellement prêt à le faire (à voir le jour exact quand même). Mais bon ça dépend des horaires aussi… Maintenant je m’interroge si c’est vraiment pertinent en journée ? Pour ma part ce serait l’occasion de sortir de mon bureau et voir, avec de la chance, un peu plus de monde dans ma journée.

Programmation

Pour la programmation Grégoire proposait d’organiser plusieurs évènements accès sécurité informatique.

Fin bon les gens, avant de vouloir faire plein de nouveaux trucs et de philosopher des heures sur l’avenir du Hackstub, faudrait peut-être d’abord finir ce qu’on a commençé. Par exemple mettre en ligne les vidéos des RMLL.

Après j’dit ça j’dit rien.

1 J'aime

On est suffisamment nombreux pour faire plusieurs choses à la fois. COncernant la mise en ligne des vidéos, @scapharnaum a pris la chose en main. Il a depuis peu, tout ce qu’il faut: les accès aquiletube et les vidéos.

En tant que présidente d’ARN, je peux comprendre que tu considères qu’il y a plein de chantiers ouverts et qu’il faut les terminer. Mais, ne perdons pas de vu, que d’autres personnes peuvent avoir envie de mener d’autres actions qui colle moins avec un FAI associatif qu’avec un hackerspace.

1 J'aime

Bien-sure que ceux qui ne veulent pas participer a ARN ont toute leur place chez Hackstub et je ne veux pas empècher qui que se soit de s’investir dans les projets qui les tentes.

Mais je dit surtout ça parce que je constate qu’on a tendance a se dispersés et a commençer wate mille choses dans tous les sens. Combien d’idées d’actions qui reviennent régulièrement sans qu’elle se concrétisent, combien de réunions pour évoquer ce qu’on aimerai faire et qui reste sans suite, combien de demandes et de propositions qu’on a laissé dans un coin sans y répondre réellement ?
Et pendant ce temps il y a des choses qui ont besoin qu’on s’en occupe et qui sont elles bien concrètes, comme par exemple le contenu du frigo qu’on fini par jeuter.

Sachez que j’ai débuté la mise en ligne des vidéos des RMLL 2018. Donc, c’est une affaire en cours … Cependant, les “upload” et conversions des vidéos est un processus assez long …
Les vidéos sont visibles sur cette instance PeerTube : https://tube.aquilenet.fr/

2 J'aimes

Merci scapharnaum

Et pour les retrouver plus facilement :
https://tube.aquilenet.fr/accounts/rmll/videos

1 J'aime

Dans le cadre de CoStrasbourg nous invitons et accompagnons les assos locales à référencer leurs livres sur inventaire.io (logiciel libre de gestion de prêts de bouquins). Groupe local : https://inventaire.io/groups/strasbourg

Je ne sais pas s’il y a besoin de l’aval du référent bibliothèque (@legaume) ou du CA, mais s’il y a besoin de se faire une session pour inventorier tout ça je suis motivé.

Reste à décider des règles. À qui on ouvre le prêt ? Quel est le process pour récupérer ? Durée du prêt ? Engagements ?